Présentation
 

 
S3C
91 avenue de la République
75011 PARIS

Tél. : 02 27 19 02 80
 

Organiser et superviser la réalisation en sécurité d’opérations de nettoyage haute pression sur site industriel (TEHP)

Cette certification concerne la mise en sécurité de travaux de nettoyage sous haute pression (HP) et ultra haute pression (UHP) sur site industriel, réalisés avec des outils automatisés, semi automatisés ou manuels.

L’objectif professionnel de la certification est de définir, organiser et contrôler le travail en toute sécurité, au regard de la dangerosité des opérations réalisées par les opérateurs et les chefs de bord.

Le public concerné est celui des techniciens experts des entreprises intervenantes. Ces techniciens sont les référents techniques et opérationnels pour l’étude et la réponse aux cahiers des charges d’entreprises utilisatrices, ainsi que pour le suivi des travaux correspondants, concernant les aspects sécurité d’opérations de nettoyage sous haute pression (HP), très haute pression (THP) et ultra haute pression (UHP) sur site industriel.

Les appellations des autres métiers mettant en œuvre ces compétences transversales sont : chefs d’agence, responsables d’exploitation, responsables QHSE (Qualité Hygiène Sécurité Environnement), conducteurs de travaux, chargés d’affaires, ...

Prérequis :


En initial comme en maintien et actualisation des compétences (MAC) : disposer d’une formation aux préconisations S3C « haute pression », pour le rôle « technicien expert ».

Liste des compétences :

1 . Analyser le cahier des charges d’une entreprise utilisatrice, concernant une intervention de nettoyage haute pression, afin de vérifier que l’entreprise intervenante dispose des ressources et des moyens automatiques, semi-automatiques assurant le niveau de sécurité requis, ou d’anticiper une demande de modification du cahier des charges.

2 . Réaliser une visite contradictoire sur site, pour recueillir des informations opérationnelles complémentaires à celles du cahier des charges, pour faire des choix techniques, et être en mesure de confirmer la capacité de l’entreprise intervenante à réaliser l’intervention.

3 . Etablir un plan de prévention (PDP) pour des opérations de nettoyage haute pression, à partir des analyses de risques de l’ensemble des parties prenantes (entreprise utilisatrice et autres entreprises intervenantes le cas échéant), afin de prévoir et de mettre en place des dispositifs de protection contre tous les risques qui n’ont pu être éliminés.

4 . Rédiger un mode opératoire spécifique à chaque intervention de nettoyage haute pression en favorisant l’automatisation (moyens, méthode, tâches, chronologie, risques, mesures préventives, planning, implantation, périmètre du chantier, ...), afin de le communiquer aux chefs de bord.

5 . Planifier pour chaque intervention les ressources humaines habilitées, et vérifier que le matériel utilisable est en adéquation avec les travaux à réaliser.

6 . Informer le personnel intervenant sur des opérations de nettoyage haute pression, des risques et des mesures de prévention spécifiques à chaque intervention (plan de prévention, mode opératoire, autorisation de travail sur le site), en s’assurant de leur bonne compréhension, afin de recueillir leur engagement d’application de ces instructions.

7 . Prendre en compte une décision d’arrêt total d’une opération de nettoyage haute pression de la part d’une des parties prenantes, en cas de danger grave et imminent, et modifier le mode opératoire et l’analyse des risques, afin de préserver le travail en sécurité et permettre la reprise du chantier.

Les évaluations :

Elles se déroulent selon deux phases, l’équipe chargée de faire passer les épreuves est composée d’un examinateur et d’un contrôleur.

1/ Epreuve écrite individuelle de contrôle de connaissances (théorie)

La réussite de l’épreuve théorique conditionne l’accès à l’épreuve pratique.

2/ Mise en situation professionnelle individuelle (cas pratique)

Le candidat réalise une étude de cas basée sur des faits réels (travaux demandés par le client, caractéristiques de l’installation et du chantier).

Maintien et actualisation des compétences :

Les certifications ont une durée de validité de 4 ans.

A l’issue de la période de validité un nouvel examen devra être demandé au S3C.

Inscriptions :

Merci de prendre connaissance des informations en cliquant sur : S3C - Système de Certification Compétence Conformité (s3c-ami.org) et de contacter Bastien BROCHET

Tarif de la certification : nous consulter


 

Accueil | Présentation | Organisation | Actualités | Espace adhérent | Certifications EI | Nous contacter | Liens utiles | Mentions légales et RGPD
Copyright © Archivnet 2008